Photo by Patrick Tomasso on Unsplash

Calendrier de la rentrée littéraire 2020 : les sorties de janvier

Littérature

Chaque nouvelle année révèle de nouveaux talents. Les auteurs connus sortent leurs derniers travaux et les maisons d’éditions dévoilent leurs petites pépites… Bref, c’est la rentrée littéraire. Voici dix livres à ne pas manquer, parus en janvier 2020.  Le maître mot de cette sélection ? Une parole qui se libère, les travers de notre société et des femmes fortes, surtout.

1.

Le consentement, par Vanessa Springora aux éditions Grasset.

Parution le 2 janvier 2020

Au milieu des années 80, Vanessa comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. A treize ans, elel rencontre l’écrivain charismatique Gabriel Matzneff. Un témoignage littéraire poignant et lucide sur l’emprise psychique d’un prédateur sur une adolescente. Un livre sidérant qui met les mots sur une relation malsaine entre une jeune fille fragile et un homme puissant d’une cinquantaine d’année. Un livre essentiel qui met en garde. 

La citation : « Parce qu’écrire, c’était redevenir le sujet de ma propre histoire. Une histoire qui m’avait été confisquée depuis trop longtemps. » 

Livre "Le consentement " de Vanessa Springora

2.

L’homme qui pleure de rire, par Frédéric Beigbeder aux éditions Grasset

Paru le 2 janvier 2020

C’est le retour de l’ineffable Octave Parango, personnage fétiche de Frédéric Beigbeder. Après 99 Francs et Au secours pardon, ce roman est le dernier opus d’une trilogie satirique qui explore les tréfonds de nos aliénations contemporaines. Ici, les humoristes, la politique ou encore « les internets » en prennent pour leur grade.

La citation : « Le sarcasme des humoristes est généralement présenté comme la réponse indispensable à l’arrogance des puissants, mais ne perdons pas de vue qu’il est aussi la vengeance des impuissants. » 

Roman "L'homme qui pleure de rire" de Frédéric Beigbeder

3.

Paru le 2 janvier 2020

Là où chantent les écrevisses, par Delia Owens aux éditions Seuil

La « fille des marais » autour de laquelle tournent toutes sortes de rumeurs s’appelle Kya Clark. Abandonné dans une petite ville de Caroline du Nord à dix ans, le marais est devenu son refuge. Sa rencontre, quatre ans plus tard, avec le jeune Tate, va changer sa vie à jamais. Un premier roman bouleversant, best-seller aux USA, et véritable ode à la nature et la solitude.

La citation : « Elle avait déjà vu des oiseaux mâles offrir des cadeaux aux femelles pour les séduire. Mais elle était bien jeune pour faire son nid. » 

Roman "Là où chantent les écrevissent" de Delia Owens

4.

Miroir de nos peines, par Pierre Lemaître aux éditions Albin Michel

Paru le 2 janvier 2020

Pierre Lemaître avait reçu le prix Goncourt en 2013 pour Au revoir là haut, le premier volet d’une trilogie prenant place dans les années 1920-1940. Après le deuxième opus paru en 2013 Couleurs de l’incendie, l’écrivain revient avec Miroir de nos peines dont l’intrigue débute en avril 1940. A cette époque, la France toute entière, saisie de panique, sombre dans le chaos…

La citation : « Louise était une jolie fille, mais jamais prête à l’admettre. » 

Roman "Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre

5.

La mère morte, par Blandine de Caunes aux éditions Stock

Paru le 2 janvier 2020

Une histoire émouvante, dont le personnage principale n’est autre que la mère de la romancière. Blandine de Caunes y évoque avec pudeur la vieillesse, la maladie et le deuil. Le combat puissant d’une écrivaine courageuse et déterminée à mourir avec dignité.  Un voyage au coeur de la réalité d’Alzheimer ; au rythme de la vie qui s’en va.

La citation : « J’ai perdu le 1er avril ma fille unique et le 20 juin, ma mère unique. Maman est un mot qui a disparu de ma vie. je ne le dirai plus et ne l’entendrai plus. » 

Roman "La mère morte" de Blandine de Caunes

6.

Quand on parle du diable, par Joseph Denize aux éditions Julliard

Paru le 2 janvier 2020

Ce roman de fiction prends place dans le Paris de 1917. Tandis que les humains se font la guerre dans les tranchées, des sociétés secrètes se battent pour un objet supposé magique. Le jeune Aimé Grandin, propriétaire du dit objet, se retrouve à devoir éviter un déchainement de forces obscures. Joseph Denize crée au coeur d’une comédie macabre dénonçant l’attrait des hommes pour la barbarie, un pont entre fiction et réalité, à coup de sursauts fantasmagoriques. Un premier roman francophone qu’on a du mal à lâcher une fois commencé.

La citation :
« Il en a une drôle de touche, ton ami, dit Élise. Je n’aimerais pas le croiser la nuit au coin d’une rue.
– L’habit ne fait pas le moine, Élise. Crois-moi, certains vendraient leur âme pour le rencontrer. » 

Roman "Quand on parle du diable" de Joseph Denize

7.

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange, par Elif Shafak aux éditions Flammarion

Paru le 8 janvier 2020

Figure essentielle de la littérature turque contemporaine, Elif Shafak raconte ici, en commençant par la fun, l’histoire Leila, jeune prostituée d’Istanbul. Et si, après notre mort biologique, notre cerveau continuait de fonctionner pendant 10 minutes et 38 secondes exactement ? C’est le temps durant lequel Leila, assassinée et jetée dans une benne à ordure, retrace le parcours de sa vie. Un nouveau plongeon dans l’intimité de ces femmes tout à la fois sexuellement désirables et socialement indésirables.

La citation : « Jamais au grand jamais elle n’accepterait qu’on parle d’elle au passé. Rien que d’y penser elle se sentait minuscule et vaincue. Un sentiment que pour rien au monde elle ne voulait éprouver. » 

8.

Une machine comme moi, par Ian McEwan aux éditions Gallimard

Parution le 9 janvier 2020

Une uchronie est un genre qui repose sur le principe de réécrire l’Histoire en modifiant le passé. C’est ce que nous offre l’auteur britannique Ian MacEwan dans ce nouveau roman. Londres, 1982, Alan Turing est encore en vie et a placé l’intelligence artificielle au coeur du quotidien des londoniens sous forme d’androïd / assistant personnel. Le récit d’une cohabitation fascinante qui a tout d’une satire sociale et pose la question suivante : Si nous construisions une machine qui puisse lire dans nos coeurs, pourrions-nous vraiment espérer qu’elle aime ce qu’elle y trouve ?

La citation : « Certaines décisions, même d’ordre moral, se prennent dans des zones en deçà de la pensée consciente. » 

Livre "Une machine comme moi" de Ian McEwan

9.

Je ne veux pas être jolie, par Fabienne Perineau aux éditions Plon

Paru le 9 janvier 2020

Le face à face poignant entre une héroïne pleine de bravoure et un passé douloureux. Revenue au chevet d’une mère mourante dont elle a espéré un geste pendant trente ans, Georgia se souvient d’un traumatisme d’enfance. Il est temps, enfin, de dire ce secret qui lui pèse depuis si longtemps… Et qu’importe si personne n’est prêt à l’entendre. Un récit qui prend aux tripes.

La citation : « Est-ce que je fais comme elle ? Est-ce que nous avons la même façon de passer la main sur la nappe ? Est-ce que je lui ressemble ? Est-ce qu’il y a des gestes que l’on répète de mère en fille ? Les gestes pour enlever la poussière, les cendres, les miettes de pain du goûter des enfants. (…) Un geste transmis de génération en génération pour faire disparaître les inconvenances du jour et celles de la nuit. Est-ce le même que celui de ma mère ? »

10.

Déjeuner en paix, par Charlotte Gabris aux éditions du Cherche Midi

Parus le 16 janvier 2020

Ca n’est un secret pour personne : les femmes entre elles peuvent être impitoyables. Et quel meilleur exemple qu’un déjeuner à la terrasse d’un café de la Ville Lumière, où deux voisines de tables, une provinciale et une parisienne se toisent le temps d’un repas ? Une comédie pleine de fraîcheur qui se moque de la rivalité féminine et nous invite à la bienveillance envers nous-mêmes et les autres.

La citation : « Elle se dirige maintenant vers la terrasse, avec en guise de sac à main un panier en osier. En même temps, il n’y a qu’elle qui puisse porter un panier en osier ; il n’y a que sur des filles comme elle que ça marche. Sur moi, c’est impossible.  » 

Clotilde Boudet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s