Ce qu’on retient de la 45e cérémonie des César

Cinéma / Séries

La 45e cérémonie des César s’est déroulée hier soir à la Salle Pleyel, dans un climat très particulier. Retour sur cette soirée pas comme les autres, qui va indéniablement marquer l’histoire de l’Académie.

Florence Foresti remet le couvert pour un sans faute

Cette année, l’humoriste Florence Foresti a une nouvelle fois accepté de présenter l’évènement. C’est en maîtresse de cérémonie pleine d’énergie qu’elle a apporté légèreté et rires dans la salle, assez tendue par le climat autour de la polémique concernant Roman Polanski. Dès le début de la cérémonie, elle met les pieds dans le plat avec son humour sans filtre, face à un public hilare. Disons-le : elle a sauvé la cérémonie qui était sous haute tension.

Adèle Haenel : l’indignation d’une femme engagée

Elle avait mis l’Académie des César en garde : « Distinguer Polanski (accusé de viol sur mineure ndlr), c’est cracher au visage de toutes les victimes ». Ce sont les mots de l’actrice Adèle Haenel dans une interview donnée au New York Times il y a quelques jours. Lorsque le nom de Roman Polanski a été annoncé pour le prix de la Meilleure Réalisation pour J’accuse, par une Emmanuel Bercot qui a retenu son amertume, Adèle Haenel a alors décidé de quitter la cérémonie, furieuse. Accompagnée de l’équipe de Portrait de la jeune fille en feu et d’autres personnes présentes dans la salle, elle a décidé de quitter les lieux en criant « La honte ! » et quelques instants plus tard « Vive la pédophilie, bravo la pédophilie !  » à la sortie de la Salle Pleyel.

Les Misérables : le cri de joie

Bien que la cérémonie est été vivement perturbée par l’annonce de Polanski pour la Meilleure Réalisation, elle s’est clôturée avec le prix du Meilleur Film pour Les Misérables. Soulagement général, le film de Ladj Ly qui a fait deux millions d’entrées dans les salles obscures a triomphé avec trois autres prix : celui du Public, du Meilleur Espoir Masculin pour Alexis Manenti et du Meilleur Montage.

Manifestations féministes : des insoumises en lutte

Elles étaient 150 femmes en colère à vouloir se présenter sur le tapis rouge de l’événement. S’il y a bien un évènement parallèlement lié à la 45e cérémonie des César qu’on ne peut pas oublier, c’est celui créé par des manifestantes, devant la Salle Playel, révoltées à l’idée de savoir que le film de Roman Polanski, J’accuse, a reçu la nomination du Meilleure Réalisateur de la part de l’Académie des César.

Portrait de la jeune fille en feu : une photo et puis c’est tout

Bien que le film Portrait de la jeune fille en feu ait reçu un véritable succès auprès de nombreux cinéphiles mais aussi outre-Altantique, ses dix nominations n’ont réussi à aboutir qu’à une seule récompense hier soir. Celle de la Meilleure Photographie pour Claire Mathon. L’équipe féminine du film, notamment composée de ses actrices Adèle Haenel et Noémie Merlant semble ainsi avoir été négligée par l’Académie.

Pauline Knaff

Crédit photo : Getty Images

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s