« En avant » : le film Pixar interdit au Moyen-Orient

Cinéma / Séries

Le nouveau film Pixar En Avant a beau avoir réalisé un excellent démarrage dans les salles de cinéma, au Moyen-Orient, il a tout simplement été interdit à l’exploitation.

De nombreux pays de la région du Moyen-Orient ont décidé de censurer ce dernier Pixar En Avant dans leurs salles obscures. La raison ? Un personnage homosexuel mis en scène par la production. Ce personnage, qui est une policière, ne fait qu’une simple apparition dans le film et il a suffit d’une seule réplique pour faire interdire le film dans de nombreux États répressifs sur le point de l’homosexualité. « Ce n’est pas facile d’être un jeune parent. La fille de ma petite amie me fait m’arracher les cheveux » sont les mots prononcés par cette agent de police.

La Russie a également été bousculée par cette démarche de la part de Pixar. Le pays a ainsi fait le choix de changer le terme « petite amie » en « partenaire« . Bien que l’homosexualité ne soit plus considérée comme un crime dans le pays depuis 1993, aucune législation contre les discriminations envers les personnes LBGT n’a jamais été mise en place.

À noter que l’apparition d’un personnage homosexuel dans ses films est une grande première pour les studios Pixar. En espérant que cette censure ne les arrête pas dans leur élan de liberté.

Pauline Knaff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s