Le groupe Hachette renonce à publier les mémoires de Woody Allen

Littérature

Lorsque Hachette avait annoncé son intention de publier les mémoires du cinéaste Woody Allen, des dizaines d’employés avaient manifesté, le 5 mars dernier, devant les bureaux new-yorkais de la maison d’édition. Face à la pression, le couperet tombe : Hachette renonce à cette publication.

A propos of Nothing, les mémoires de Woody Allen ne seront pas publiées par le groupe Hachette. Décrit dans un communiqué de l’éditeur comme « le récit exhaustif de sa vie, à la fois personnelle et professionnelle, et revient sur sa carrière au cinéma, à la télévision, sur la scène des clubs ainsi que sur son travail d’écrivain », le livre, devait paraître le 7 avril 2020 aux Etats-Unis et le 29 avril 2020 en France.

Woody Allen avec le casting du film Play It Again, Sam / Tombe les filles et tais-toi  (1969) dont il est le scénariste.

Des employés de la maison d’édition, accompagnés par Ronan Farrow, le fils biologique de Woody Allen, journaliste au New Yorker et très engagé dans le mouvement #MeToo, s’étaient vivement opposés à la publication des mémoires du cinéaste, en manifestant le jeudi 5 mars dernier à New York.

1992, Woody Allen est accusé d’agression sexuelle par sa fille adoptive

Le frère de Dylan Farrow, fille adoptive de Woody Allen, qui l’accuse d’agression sexuelle depuis 1992, reproche à Hachette « un manque d’éthique et de compassion pour les victimes d’agressions sexuelles ».

La réponse ne se fait pas attendre et la publication est annulée. « En tant qu’éditeur, nous veillons chaque jour dans notre travail à ce que des voix diverses et des points de vue contradictoires puissent être entendus. En tant que société, nous sommes également déterminés à offrir une ambiance de travail stimulante et chaleureuse à tous nos employés. » a déclaré la porte-parole du groupe aux Etats-Unis, Sophie Cottrell, dans un courriel adressé à l’Agence France-Presse.

Une « censure » qui fait débat

Le cinéaste (jamais condamné ni arrêté) récupère donc les droits de ses mémoires et fait face à ce que certains qualifient de censure. Au lendemain d’une cérémonie des Césars houleuse, au dessus de laquelle n’a cessé de flotter l’ombre de Polanksi, « l’affaire Woody Allen » fait écho et divise.

La fille adoptive et le fils biologique de Woody Allen, Dylan et Ronan © AFP

Si le principal intéressé n’a pas encore commenté cet abandon de publication, les réactions sont nombreuses. La présumée victime, Dylan Farrow a tweeté : « Pour quelqu’un qui s’est longtemps senti seul avec son histoire, la journée d’hier rappelle qu’on peut faire une différence quand les gens s’unissent pour ce qui est juste ».

Quant à l’écrivain à succès Stephen King, il s’inquiète, également sur tweeter : « La décision d’Hachette de laisser tomber Woody Allen me met très mal à l’aise. Ce n’est pas lui, je me fiche de M. Allen. Ce qui m’inquiète, c’est qui sera muselé au prochain coup ».

Les maisons d’éditions françaises à la rescousse du cinéaste ?

Rien n’interdit que ce livre, à priori banni de publication outre-atlantique, ne pourrait pas trouver un éditeur en France. Vendredi dernier sur France Inter, le PDG des éditions Stock, Manuel Carcassonne, rappelait aux auditeurs de ne pas « tout amalgamer » et déclarait « Woody Allen n’est pas Roman Polanski ».

Une nouvelle affaire qui fait s’entrechoquer le septième art et la cause féministe… Et puisque, depuis #MeToo et #BalanceTonPorc, la parole de victimes d’inégalités et/ou d’agressions sexuelles se libère petit à petit et dans tous les domaines, on peut supposer que ce ne sera pas la dernière.

Clotilde Boudet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s