Ces comédies romantiques à (re)voir… avec un pot de glace

Cinéma / Séries

À l’heure où de nombreux couples sont mis à l’épreuve du confinement et que certains célibataires vivent particulièrement difficilement la solitude, il est bon de s’offrir un moment frais et de se mettre devant une bonne comédie qui sent bon l’amour.

Comment se faire larguer en 10 leçons : la plus adorable

Andie travaille au sein d’une rédaction féminine new-yorkaise. Son nouvel article a pour but de traiter des erreurs à ne pas commettre en couple. La journaliste va ainsi devoir séduire un homme et l’utiliser pour illustrer son article, en l’espace de 10 jours.

Exemple-même de la comédie romantique américaine, genre dans lequel Matthew McConaughey s’est spécialisé durant la première partie des années 2000, Comment se faire larguer en 10 leçons est un délicieux film qui fait exploser son duo avec Kate Hudson.

L’arnacoeur : la plus risquée

Alex est briseur de couples professionnel. Sa mission est simple : séduire une femme malheureuse en amour afin qu’elle réalise ce qu’elle mérite vraiment, dans le but qu’elle quitte son compagnon. Désormais, il est chargé de faire craquer Juliette, une jeune femme au tempérament de feu, qui doit se marier dans une semaine.

Il s’agit probablement de l’une des plus jolies réussites françaises du genre auprès de la critique et du public. Vanessa Paradis et le virtuose Romain Duris nous offrent une performance qui nous bluffe à 100%. Le tout accompagné d’un décor plus qu’idyllique, celui de Monte-Carlo.

20 ans d’écart : la plus touchy

À 38 ans, Alice a un job de rêve. Elle travaille au sein du magazine Rebelle, dont elle pourrait bientôt devenir la prochaine rédactrice en chef. Seulement, son apparence de femme coincée l’empêcher d’accéder au sésame. Pour convaincre son boss qu’elle mérite cette promotion, elle va séduire Balthazar, un jeune homme de 20 ans son cadet. L’idée ? Prouver qu’elle possède ce petit plus « rebelle ».

Avec un rythme pétillant 20 ans d’écart traite un sujet des plus ambigus, à savoir la différence d’âge dans un couple et ce que cela peut impliquer. Avec une belle dose d’humour et de fraîcheur apportée par Pierre Niney, qui signe à cette époque l’une de ces premières performances en haut de l’affiche dans un long-métrage, ce film a tout pour vous faire craquer.

Happiness Therapy : la plus givrée

Pat et Tiffany ont tous deux un passé mouvementé et une névrose qui les rapproche. Aussi délaissé l’un que l’autre, ils vont apprendre à nouer des liens, au travers d’un échange peu commun. Tiffany promet à Pat de l’aider à re-séduire sa femme Nikki et en échange, lui devra accepter d’être son partenaire à l’occasion d’un concours de danse.

David O.Russell crée avec ce long-métrage tant récompensé le duo le plus flambé de la comédie romantique. Bradley Cooper et Jennifer Lawrence parviennent à convaincre tout le monde, à tel point que le réalisateur s’offrira une nouvelle fois les deux acteurs l’année d’après dans American Bluff.

4 mariages et 1 enterrement : la plus British

Charles et Carrie font connaissance lors d’un mariage. Lui tombe très rapidement sur le charme de la jeune femme tandis que quelques mois plus tard, celle-ci est sur le point de se marier. Les deux vont alors se retrouver à plusieurs reprises lors de plusieurs mariages et d’un enterrement, la passion envahissant leur relation.

Avec un humour anglais comme on l’aime, 4 mariage et 1 enterrement est une comédie culte à l’humour grinçant dans laquelle Hugh Grant et Andie MacDowell nous font terriblement craquer, au beau milieu des années 1990. Un indispensable du répertoire de la comédie romantique.

Un bonheur n’arrive jamais seul : la plus candide

Grand fan de jazz et de comédies musicales, Sacha vit librement, entre ses amis, les filles qu’il ne cesse de séduire et son piano qu’il ne quitte jamais. Il va faire la connaissance de Charlotte, une mère de famille qui compte deux divorces et une vie bien remplie. Rien ne devrait les réunir et pourtant, leurs chemins vont se croiser.

Avec une histoire quasi-onirique et des gags cartoonesque, Un bonheur n’arrive jamais seul est une délicieuse comédie-presque-musicale dans laquelle Gad Elmaleh donne une douce performance aux côtés d’une Sophie Marceau débordée.

Pauline Knaff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s