Tout le bleu du ciel notre coup de coeur de l'été

« Tout le bleu du ciel » : notre coup de coeur de l’été

Littérature

C’est l’histoire d’un jeune homme dont le tronc cérébral se meurt à petit feu. C’est l’histoire d’une rencontre et d’un voyage aux multiples facettes. C’est Tout le bleu du ciel, un roman poignant signée Mélissa Da Costa… Notre coup de coeur de l’été.

C’est l’été et comme chaque été, j’ai une envie de livres « légers ». Covid-19 oblige, j’ai passé mes vacances en France, en Touraine plus précisément et j’ai cherché un bouquin dans lequel je pourrais m’évader sans trop me poser de questions. Dans la librairie, le petit combi volkswagen sur la couverture du roman de Mélissa da Costa, Tout le bleu du ciel, a attiré mon regard : ça doit être une jolie histoire d’aventures, j’achète !

Les voyages d’une vie

Emile a vingt-six ans et un grand mur de pierre en guise d’avenir. Malade, il se sait condamné. Imposer sa dégénérescence à ses proches lui est inconcevable… Et puis de toute façon, il a ce vieux rêve de road-trip en camping-car qui l’attend. Alors il organise son départ, en secret, et poste cette drôle d’annonce sur le net : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

L’autrice aurait pu se contenter d’écrire le périple d’Emile et de Joanne, le petit bout de femme un peu étrange qu’il embarque avec lui. Sauf que voilà, Tout le bleu du ciel n’est pas qu’un récit de voyage, c’est avant tout un roman initiatique. Bien sûr, il vous donnera envie de visiter quelques petites bourgades perdues du sud-ouest de la France tant la romancière dépeint avec talent la beauté des paysages dans lesquels évoluent ses personnages… Mais la contrée que Melissa Da Costa donne le plus envie de découvrir est celle qui se trouve en nous.

Véritable ode à la nature, ce roman sorti en février 2019 met en lumière une quête intime, bouleversante : celle deux deux âmes brisées confrontées à deux formes de deuil bien différentes. Où trouver la paix quand la vie semble avoir détruit tout espoir de bonheur ?

Amateurs.rices de citations, vous allez être comblé.e.s ! Mélissa Da Costa ponctue ce premier roman de phrases qui poussent à la réflexion, comme celle de Confucius : « Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même. » ou encore celle Jean-rené Huguenin : « La beauté n’est pas dans l’objet regardé, mais dans nos yeux. »

Lourde et légère à la fois

Lourde et légère à la fois, c’est ainsi qu’Emile définit Joanne, sa compagnonne de route. C’est également la réalité de ce roman. Le style est simple, précis, fait penser à du Anna Gavalda dans sa légèreté. L’histoire oscille quant à elle entre tendresse et violence. Violence des thèmes abordés : la mort, la séparation, le deuil, la maladie, l’angoisse… Mais tendresse des mots et du regard qu’a décidé de poser l’autrice sur ces sujets.

Tout le bleu du ciel est un roman paradoxal. Il est une véritable bouffée d’air frais, mais parfois, au détour d’une page, on se retrouve le souffle coupé. C’est un livre qu’on dévore tantôt lentement, au rythme de la relation qui se crée entre Emile et Joanne, tantôt rapidement, au rythme de la maladie qui évolue et ravage tout sur son passage.

On est loin de la lecture légère et sans questionnement que je m’étais imaginé… Et tant mieux ! Tout le bleu du ciel fait partie de ces romans qui font du bien. Avec ce récit bouleversant et plein d’humanité, Mélissa Da Costa a su m’arracher des sourires francs et des larmes sincères. Elle m’a donné envie de méditer en pleine conscience, de me mettre à la permaculture, de peindre mais surtout, surtout elle m’a donné envie de vivre le moment présent…. De bien bonnes résolutions à l’approche de la rentrée !

Clotilde Boudet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s